Nouvelles du secteur XVII

FWB

Signature de la convention sectorielle

A l’issue des négociations, la CSC Services publics a approuvé le projet de convention sectorielle conclu avec le Gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles.
Cette convention est centrée sur le rôle des services publics dans la défense de l’intérêt général et de la promotion de la solidarité entre les citoyens ainsi que sur la mise en œuvre d’une politique de bien-être au travail à l’attention de tous les membres du personnel du ministère et des OIP dépendant de la FWB.
Les mesures phares de cette convention sont :
  • La poursuite de la statutarisation afin d’atteindre un taux de 65% pour 2017 (la précédente convention prévoyait 62% pour 2019)
  • La neutralisation des jours de congés de maladies en cas de harcèlement reconnu
  • Les congés pour motifs impérieux et d’ordre familial vont passer de 20 jours à 45 jours
  • Entre juillet et août, un agent pourra obtenir une période continue de trois semaines de congés de vacances annuelles sans que l’on puisse la lui refuser
  • En cas de mission de service, les frais de l’agent seront remboursés à partir et jusqu’au retour à son domicile ainsi que les éventuels frais de stationnement
  • La dotation du service social sera adaptée afin de faire face à l’arrivée des membres du personnel à la suite de la sixième réforme de l’Etat
Une série de mesures visant à améliorer le bien-être au travail et la gestion du personnel vont se concrétiser en concertation avec les organisations syndicales :
  • Réforme de la carrière
  • Plan annuel de recrutement
  • Le processus de recrutement d’un agent sera lancé 6 mois avant son départ définitif afin de réduire le délai entre le départ de l’agent et l’arrivée de son remplacement
  • Evaluation du système des mandats
  • Réforme de l’organigramme du Ministère
  • Elaboration d’un cadre structurel
  • Révision du cadre du SIPPT pour lui permettre de remplir ses missions et, dans un premier temps, engagement de 2 ETP supplémentaires au sein du SIPPT
La CSC Services publics a conditionné son accord à l’élaboration d’un échéancier précis, raisonnable et rapide des différentes mesures ainsi que la conclusion, avant la fin de la législature, d’une nouvelle convention sectorielle reprenant des revendications quantitatives qui n’ont pas pu être concrétisées dans la présente convention.
Le gouvernement s’est engagé à mettre en œuvre les points présents dans la convention et à établir une nouvelle convention sectorielle avant la fin de cette législature.
Pour plus d’explications, vous pouvez contacter vos délégués syndicaux.