Les agents de Fedasil passent à l'action

CP
La direction de Fedasil a présenté ses 45 mesures permettant de réaliser les 20 millions d’économie exigés par le gouvernement.  Certaines touchent le personnel et la qualité de l’accueil.
- Les permanents assurent la sécurité, le bien-être et sont au service des résidents 24h sur 24h.  La direction désire engager des vigiles pour remplacer la moitié de ces permanences de nuit, privatisant, dans les faits, ces services.
- Le service de Catering est privatisé.
- Le cadre du personnel perd une centaine de postes.
- Le centre de WSP est fermé au 1er janvier.
- D’autres mesures d’externalisation toucheront les services centraux (exemple : le service de contrôle de facturation des frais médicaux).
Toutes ces mesures conduisent à une réduction du nombre d’agents.  Elles ne peuvent que mener à des licenciements.  Aucune précision n’est apportée sur d’improbables reclassements.
C’est pourquoi le front commun syndical appelle les agents de Fedasil à
• 18 juin : arrêt de travail de cinquante minutes dans les centres wallons et au siège central.
• 23 juin : journée nationale d’actions – grève ou blocage de centres.
Une demande de réunion de concertation en urgence a été adressée à l’autorité.  Elle est restée lettre morte.