Commission de la défense du 31 mai

Lors de la commission de ce 31 mai, le DGHR, le général Hennes, a été très clair sur le dossier de nos droits politiques. Il s’agit, selon lui, d’une matière incompatible avec notre mode de fonctionnement.
De notre côté, nous avons laissé la porte ouverte à une telle proposition. Nous avons plaidé pour une annulation pure et simple des restrictions. 
Nous avons également signalé aux parlementaires que nous aurions préféré un projet de loi à négocier avec les partenaires sociaux. Car, en effet, une proposition de loi ne passe pas à la négociation.
Il nous a paru également très important de faire face à d’autres dossiers chauds, comme les pensions et la vision stratégique de notre Ministre.
Nous continuerons à vous informer.