Dossier pensions: la prise de conscience

Manif police
Loin de nous l'idée de stigmatiser des collègues syndicaux. Mais force est de constater qu'après des mois, un de nos partenaires nous rejoint (enfin) sur notre analyse relative à l'avant projet de Loi 88/1, en ce qu'il "méconnaît les articles 10 et 11 de la Constitution" (dixit le Conseil d'Etat). 
Nous les saluons pour cette honnêteté d'analyse et cette reconnaissance. Tout comme ils relèvent également qu'une solution en "régime" doit rester la priorité.
Il est donc important de rappeler que notre organisation syndicale avait, dès le départ des négociations, soulevé les (bonnes) pierres d'achoppement et faire le contour précis de sa revendication (système en régime pour tous), n'en déplaise à certains qui estiment que "les gens ont suffisamment attendu, sécurité juridique ou pas"... 
Une prise de conscience qui vient donc à point nommé. 
Mieux vaut tard que jamais. 
A bon entendeur... 
Stéphane Deldicque
Secrétaire permanent