Suspension du préavis de grève

CP
Les organisations syndicales représentatives ont été reçues en présence du Ministre de l'intérieur, de la Commissaire Générale de la Police Fédérale et d'un représentant du Premier Ministre.
Comme indiqué dans le préavis, la situation catastrophique et la faillite annoncée de la Police fédérale ont été largement exposées par les interlocuteurs sociaux avec nombre d'exemples dans les divers Services WPR, CIK, SPC, CIC, PJF, labos, OCEDEFO, OCRC ...
Les points majeurs qui ont été mis sur la table consistent dans le recrutement de personnel tant opérationnel que du cadre administratif et logistique, l'obtention de moyens complémentaires et des infrastructures policières correctes.
Après avoir dressé un tableau sombre de l'avenir de la Police Fédérale, la question de l'agenda caché sur l'avenir de la Police fédérale a été abordé et directement démenti, le Ministre précisant, qu'il ne voulait pas une Police fédérale affaiblie.
Les organisations syndicales ont demandé à obtenir des engagements du Ministre de l'intérieur :
  • Recrutement du personnel opérationnel et du cadre administratif et logistique ( ouvriers, techniciennes de surface, etc )
  • Engagement du gouvernement de stopper les coupes budgétaires dans les services de Police
  • Obtenir un refinancement fédéral des services de Police tant fédérale que locales au travers d'un nouvel accord « OCTOPUS II »
À ce stade, le Ministre a pris acte des revendications formulées par les organisations syndicales et va aborder la problématique soulevée lors du conclave budgétaire.
En l'état, les 4 organisations syndicales ont décidé de suspendre le préavis de grève en attendant le résultat du conclave en exigeant que le Ministre de l'Intérieur fasse le point à la sortie de cet exercice budgétaire.
D'autres actions seront également menées en matière de bien-être au travail afin de réduire l'absentéisme et une photo de chaque service sera réalisée pour constater les déficits existants.
La suspension du préavis ne signifie pas que celui-ci est retiré et il peut être activé à tout moment si le résultat du conclave budgétaire ne confirme pas les engagements essentiels du Ministre de l’Intérieur.
Nous vous tiendrons informer immédiatement de l'évolution de ce dossier.