CHR Citadelle : le personnel en grève

Ce 16 janvier, les travailleurs du CHR de la Citadelle se sont réunis en assemblée générale pour analyser les propositions faites, vendredi dernier, par la direction. 
« En fait, le 12 janvier, la direction n’a voulu aborder que la prime pour prestations inconfortables. Elle veut négocier point par point. Ainsi, elle annonce déjà que la mesure visant à réduire la prime de fin d’année ne pourra être discutée qu’en septembre. Or, nous, nous voulons une négociation portant sur l’ensemble des mesures d’économie. Nous estimons, en effet, que ces mesures ne doivent pas se faire sur le dos du personnel ! », indique Lina Cloostermans, Secrétaire permanente de la CSC Services publics. En outre, la proposition faite vendredi concernant la prime pour prestations inconfortables n’a qu’un seul but, créer des services à plusieurs vitesses : elle serait réduite à 5%, plus un supplément à la prestation, et ne serait octroyée qu’à certains services. C’est inacceptable. »
Les organisations syndicales ont fait rapport de la réunion aux travailleurs. Ceux-ci ont rejeté en bloc toutes les mesures d’économie et ils ont chargé leurs représentants de le faire savoir à la direction. Dans la foulée, ils ont, à la grande majorité, décidé de se mettre en grève. 
« Non seulement, ils ont décidé d’arrêter le travail aujourd’hui », ajoute Lina Cloostermans, «mais ils ont aussi décidé de se mettre en grève le 25 janvier pour soutenir la négociation qui est prévue ce jour-là ».
Une lettre du front commun syndical expliquant la position et les revendications du personnel va être adressée à la direction.