ICDI: climat social tendu

CP
La CSC Services publics dénonce les mesures de représailles, de manipulation et de stigmatisation des agents grévistes au sein de l’Intercommunale ICDI.
Une semaine après la reprise du travail des agents grévistes, ce que nous constatons est révoltant. La Direction s’est engagée dans un processus à peine caché de représailles, en sanctionnant les travailleurs qui ont pris part aux quatre jours de grève début de ce mois.
Outre les invectives de certains chefs de service, stigmatisant les grévistes et nos délégués, l’ensemble des équipes des parcs à conteneurs a été complètement remanié afin de mettre sous pression les « dissidents ».
A cela, rajoutons que nos délégués de la collecte ont perdu leur tournée régulière. Etrangement, ils font désormais les tournées les plus lourdes en tonnage journalier.
Plus hallucinant, la Direction a même orchestré une pétition à l’encontre de la délégation CSC Services publics oubliant que cette dernière avait été élue démocratiquement. Certains travailleurs nous ont fait la confidence qu’ils avaient été mis sous pression pour la signer.
Par ces mesures, la Direction démontre à nouveau son incapacité à comprendre que :
  • La grève est un droit !
  • Le dialogue social ne se crée pas à coup de bâton !
  • Rien de bon ne peut sortir de ces méthodes d’un autre âge !