Action nationale pour le non-marchand

Le 26 mai 2019, nous nous rendrons aux urnes pour élire nos politiciens européens, fédéraux et régionaux. Ensuite, les gouvernements fédéral et régionaux devront être constitués. Quelles actions ces gouvernements vont-ils entreprendre pour les soins de santé et pour le bien-être? Vont-ils libérer des moyens financiers pour un investissement en personnel supplémentaire dans les secteurs public et privé des soins de santé et du bien-être? C’est important pour l’ensemble de la population, mais aussi et surtout pour vous qui travaillez dans le secteur public des soins de santé et du bien-être.
Le 7 mai 2019, le secteur des soins de santé publics et les collègues des secteurs privés des soins de santé, du bien-être et de la culture veulent donner un signal fort aux politiciens: “REMUEZ-VOUS pour la qualité des soins de santé, du bien-être et de la culture!”
Les priorités absolues pour les nouveaux gouvernements:

INVESTIR DANS LA QUALITÉ DES SOINS DE SANTE, DU BIEN-ETRE ET DE LA CULTURE

Les gouvernements doivent mettre un terme à leur désengagement dans les initiatives publiques pour les soins de santé et le bien-être et au détricotage de ceux-ci. Ils doivent au contraire, stimuler de nouvelles initiatives dans le secteur public. Les secteurs public et non-marchand sont indispensables pour répondre à la demande croissante de soins de santé. Les prestataires commerciaux et le commerce de soins de santé et de bien-être doivent être bannis.

RECRUTER DU PERSONNEL SUPPLÉMENTAIRE

Dans les années à venir, il faudra doper l’emploi en recrutant quelques dizaines de milliers de personnes supplémentaires. Pour pouvoir réaliser cet objectif, il faudra accroître l’attractivité de l’emploi dans les soins de santé et le bien-être.

DAVANTAGE DE PERSONNEL SUR LE TERRAIN

Le personnel des soins de santé et du bien-être est au bout du rouleau. Davantage de personnel sur le terrain est une nécessité absolue.

DES EMPLOIS ATTRACTIFS DANS LES SOINS DE SANTE ET LE BIEN-ETRE

Par des contrats de travail solides, de bonnes conditions salariales et de travail, des horaires stables, un meilleur environnement de travail, une bonne combinaison vie professionnelle et vie familiale, des carrières faisables avec des mesures de fin de carrière supplémentaires …

METTRE LE HOLA A LA COMMERCIALISATION DES SOINS DE SANTE ET DU BIEN-ETRE

En attribuant de nouveau les outils nécessaires au secteur public pour garantir des soins de santé de qualité, accessibles et abordables. Des soins de santé pour les personnes, pas pour les bénéfices.

PAS D'ÉCONOMIES DANS LA SÉCURITÉ SOCIALE

Car pour assurer la qualité des soins de santé, une sécurité sociale solidaire est indispensable.

UNE CONCERTATION SOCIALE VÉRITABLE A TOUS LES NIVEAUX

Fédéral, régional et local, pour pouvoir s’attaquer directement à tous les problèmes.

CONCLURE DE NOUVEAUX ACCORDS SOCIAUX POUR LES SOINS DE SANTÉ ET LE BIEN-ÊTRE

Entamer directement la négociation avec les partenaires sociaux afin de conclure de nouveaux accords sociaux pour éviter que nous devions redescendre dans la rue.