Concertation dans la Fonction Publique

CP
Les syndicats du secteur public entament des négociations avec le gouvernement fédéral sur la modernisation des conditions de travail pour le personnel de la Fonction publique.
Dans l’accord d'été sur le budget 2018, le gouvernement fédéral a annoncé qu'il voulait abandonner le principe de la nomination statutaire, sauf pour les « fonctions régaliennes ».
La CSC Services publics n'a pas tardé à réagir avec fermeté contre cette décision et a demandé au gouvernement de faire marche arrière. Elle a également demandé au Premier ministre de prendre des initiatives en faveur de la fonction publique.
Ce 27 septembre, les trois syndicats du secteur public ont été reçus par le Premier ministre Charles Michel et par le ministre de la Fonction publique Steven Vandeput (N-VA). Lors de cette rencontre, les syndicats ont de nouveau défendu leurs positions.
De son côté, le gouvernement a précisé qu'il vise en fait à moderniser les conditions de travail du personnel de la Fonction publique.
Il a été convenu entre les syndicats et le gouvernement de lancer un groupe de travail gouvernement fédéral et syndicats du secteur public, pour voir comment cette modernisation de la Fonction publique fédérale peut être mise en oeuvre. Le groupe de travail fera rapport à la fin de l'année.
Cela veut dire que le gouvernement ne compte pas tout de suite prendre une initiative mettant en cause le principe de la nomination statutaire.
En même temps, le gouvernement et les syndicats ont décidé de finaliser les discussions sur un projet d'accord social pour l'ensemble du secteur public. Il s'agit, entre autres, des points suivants: la prise en compte, pour la pension publique, des prestations effectuées dans les anciens statuts précaires, des corrections sociales en matière d'accidents du travail, des mesures de prévention de burn-out, …